Publié le Laisser un commentaire

L’alimentation de mon lapin de compagnie

lapinnourriture

Les lapins doivent avoir un régime alimentaire riche et varié. Il ne suffit pas de leur donner des granulés et du foin.

Pour nourrir correctement son lapin et lui assurer une bonne santé, il faudra se rapprocher au plus près de ses conditions de vie dans la nature. Et de quoi se nourrit-il dans la nature? Strictement de végétaux!

Cependant, étant donné qu’il sera difficile de retrouver une alimentation aussi diversifiée que rencontre le lapin dans la nature, on pourra lui donner malgré tout quelques granulés triés sur le volet comme complément alimentaire, mais en quantité restreinte. Les mélanges de granulés ou extrudés achetés en animaleries sont à bannir de leur alimentation car ils entraînent de sévères carences chez votre lapin.

Alors voici les aliments sont à besoin lapinou pour être en pleine forme:

Le foin

Le foin est l’alimentation de base du lapin. Il représente plus de 70% de ses besoins quotidiens. Il doit être toujours à disposition de votre lapin en quantité illimité.

Le foin:

  • Assure un bon transit (et facilite le redémarrage de ce dernier en cas d’arrêt)
  • Permet une bonne usure des dents: des dents trop longues peuvent être très dangereuses pour votre lapin)

Il existe une multitude de foin (foin de luzerne, de Crau, de pissenlit….) Vous pouvez varier les foins pour le plaisir de votre lapin et éviter qu’il ne se lasse.

Pour ma part je leur donne du foin AOP acheté sur le site https://rabbits.world, ils en raffolent!

Les lapins n’ont généralement aucune difficulté à manger ce met qu’ils adorent. Si votre lapin ne veut pas de foin, agissez très rapidement. Essayez un autre foin. S’il ne veut toujours pas manger, consultez votre vétérinaire d’urgence, car un lapin qui ne mange pas de foin est un lapin en danger!

Les végétaux

Les herbes

Comme dit précédemment, les lapins se nourrissent d’une multitude de végétaux dans la nature. N’hésitez pas à lui donner quelques herbes pour leur pus grand plaisir et leur bien être. Attention toutefois à ne pas donner n’importe quoi! Il vous faudra de solides connaissances en plantes afin ne pas confondre les végétaux… vous n’y connaissez rien? Moi non plus… par sécurité, je préfère en commander sur des sites spécialisés… personnellement, je me fournis sur https://rabbits.world, un site topissime que j’ai découvert récemment!

Si vous êtes un fin connaisseur, voici la liste des végétaux que vous pouvez donner à votre compagnon https://margueritecie.org/2016/09/12/liste-de-verdure-pour-les-lapins/

Les légumes & feuillages

Les légumes sont aussi importants dans l’alimentation du lapin. Bons pour lui, ils lui procurent également beaucoup de plaisir! Comme les herbes, attention toutefois à ne pas donner n’importe quoi! Par ailleurs, certains légumes ne doivent pas être donnés trop souvent et/ou en trop grande quantité. Voici une liste des aliments que vous pouvez lui donner quotidiennement ainsi que ceux à ne donner qu’occasionnellement: https://margueritecie.org/2016/09/12/liste-de-verdure-pour-les-lapins/

Les fruits

Certains fruits peuvent également être donnés à votre lapin pour son plus grand plaisir. Tout comme les végétaux, certains peuvent être toxiques, alors attention à les choisir avec la plus grande attention. Voici une liste des fruits que vous pouvez lui donner:

  • Abricot
  • Ananas
  • Banane: de temps en temps uniquement
  • Cerise
  • Fraise
  • Framboise
  • Kiwi
  • Mangue
  • Melon : sans pépin, intéressant uniquement en cas de canicule car riche en eau
  • Mûre
  • Myrtille
  • Nectarine
  • Pastèque : sans pépin, intéressant uniquement en cas de canicule car riche en eau
  • Prune
  • Papaye
  • Pêche
  • Poire
  • Raisin sans pépins
  • Pomme: sans pépins
  • Tomate : sans pépin, intéressant uniquement en cas de canicule car riche en eau

Pour conclure, vous l’aurez compris, nourrir son lapin n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. C’est pourtant l’élément fondamental à sa survie et son bien être.

Si vous avez déjà un lapin et que vous vous apercevez que vous allez devoir revoir son alimentation, faites le progressivement en intégrant petit à petit les nouveaux aliments. Tout changement brutal peut entraîner des complications de son transit, voire son arrêt total, et donc la mort de votre lapin.

Publié le Laisser un commentaire

Le lapin comme animal de compagnie

Coton et Juanito les lapins nains

Vous songez adopter un lapin comme animal de compagnie? Je comprends, comment ne pas résister à ces petites bouilles toutes poilues. En plus on a tendance à penser qu’il est facile et peu onéreux de s’occuper d’un lapin… Mais il en est tout autre!

Adopter un lapin comme animal de compagnie n’est pas une décision à prendre à la légère! Voici une liste de tout ce que vous devez savoir avant de sauter le pas!

Un lapin n’est pas fait pour les enfants!

Le lapin est l’un des animaux de compagnie le plus acheté pour faire plaisir aux enfants. Or un lapin est peut être l’animal le moins adapté aux enfants:

  • C’est un animal très fragile qui doit être manipulé avec précaution
  • Il peut devenir très agressif et mordre violemment
  • Cardiaque, il peut succomber au stress que peuvent leur infliger des enfants trop agités
  • Très sensible, il n’aime pas être touché en permanence et doit être respecté
  • Il nécessite beaucoup d’investissement personnel (changer sa litière régulièrement, lui donner à manger, à boire, vérifier son état de santé, etc…), souvent hors de portée des enfants

Pour toutes ces raisons, il est fortement déconseillé d’acheter un lapin à un enfant de moins de 12 ans (à partir de cet âge, estimez objectivement si votre enfant est capable ou non de respecter les 5 notions citées plus haut). A moins que vous parents soyez prêts à vous investir également comme il se doit…

Un lapin n’est pas fait pour vivre en cage!

lapincage

Un lapin a besoin d’espace!!! Il doit pouvoir marcher, gambader, sauter… au gré de ses envies. Toutes les cages vendues en animaleries sont une honte! Bien sûr, elles vous diront qu’elles conviennent parfaitement étant donné que le lapin rentre dedans, mais leur but est avant tout de vous vendre cette cage… aimeriez-vous passer votre vie dans une boîte, aussi grande soit-elle?

Voici les 2 habitats acceptables pour un lapin:

  • La semi liberté: aménagez un enclos (4 m2 minimum) qui sera son petit studio lorsque vous n’êtes pas là. En votre présence, ouvrez l’enclos et laissez le évoluer dans votre chez-vous sous votre surveillance
  • La liberté totale: évidemment le meilleur scénario pour le lapin

Mais attention! Il faudra dans les 2 cas avoir un intérieur adapté:

  • Mettre tous les fils électriques hors de sa portée: au-delà des dégâts que vont engendrés des fils grignotés, cela peut être très dangereux pour lui (électrocution). Mettez les en hauteur, cachez les derrières des meubles, ou utilisez des gaines
  • Ne pas laisser à terre des objets ou plantes néfastes pour lui
  • Avoir un environnement qui se nettoie facilement! Car même si le lapin peut être éduqué à aller dans sa litière, il peut arriver qu’il s’oublie un peu partout (si vous êtes maniaque attention!)
  • Un lapin pourra aussi avoir tendance à attaquer votre meubles (notamment en bois) et vos murs…protégez les si vous tenez à eux!
  • Ne pas avoir de prédateurs dans la même pièce que lui sans surveillance: un lapin peut tout à fait cohabiter avec d’autres animaux dans la mesure où ces derniers sont habitués à cohabiter sereinement ensemble. Mais même si c’est le cas, ne laissez jamais seul un lapin avec un prédateur (chat, chien…) car même si en votre présence c’est l’harmonie parfaite, leur comportement peut radicalement changer en votre absence!

Vous l’aurez compris, il n’est pas si évident d’adapter son intérieur pour accueillir un lapin. Si vous n’êtes pas prêt à le faire, il est préférable de ne pas prendre de lapin.

Un lapin n’est pas fait pour vivre seul

Un lapin est animal grégaire, ce qui signifie qu’il a besoin de vivre avec au moins un congénère. Il peut éventuellement rester seul mais à l’unique condition que vous lui consacriez énormément de temps, ce qui est souvent difficile. Si votre lapin est trop souvent seul, il déprimera, deviendra dépressif, ou agressif. Mais voilà, trouver un compagnon à votre lapin n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît…

  • 1 mâle + 1 femelle: bonne combinaison, à condition de castrer le mâle pour ne pas avoir une invasion de lapereaux chez vous!
  • 2 femelles: pourquoi pas, bien que les femelles sont parfois agressive entre elles…
  • 2 mâles: bonne combinaison, mais les 2 mâles devront être castrés pour éviter les montées de testostérone et prévenir toute relation sexuelles non consenties! (oui oui même entre 2 mâles…)

A cela vient s’ajouter une complication supplémentaire: sexer un lapereau est comme jouer à la loterie, on est pas sûr de gagner à tous les coups! Il vaut mieux dans ce cas prendre deux lapins déjà adultes pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Et n’achetez pas, adoptez!

Un lapin doit avoir une nourriture équilibrée

Les lapins doivent avoir un régime alimentaire riche et varié. Il ne suffit pas de leur donner des granulés et du foin.

Pour nourrir correctement son lapin et lui assurer une bonne santé, il faudra se rapprocher au plus près de ses conditions de vie dans la nature. Et de quoi se nourrit-il dans la nature? Strictement de végétaux!

Cependant, étant donné qu’il sera difficile de retrouver une alimentation aussi diversifiée que rencontre le lapin dans la nature, on pourra lui donner malgré tout quelques granulés triés sur le volet comme complément alimentaire, mais en quantité restreinte. Les mélanges de granulés ou extrudés achetés en animaleries sont à bannir de leur alimentation car ils entraînent de sévères carences chez votre lapin.

Alors voici les aliments sont à besoin lapinou pour être en pleine forme:

Le foin

foin lapin

Le foin est l’alimentation de base du lapin. Il représente plus de 70% de ses besoins quotidiens. Il doit être toujours à disposition de votre lapin en quantité illimité.

Le foin:

  • Assure un bon transit (et facilite le redémarrage de ce dernier en cas d’arrêt)
  • Permet une bonne usure des dents: des dents trop longues peuvent être très dangereuses pour votre lapin)

Il existe une multitude de foin (foin de luzerne, de Crau, de pissenlit….) Vous pouvez varier les foins pour le plaisir de votre lapin et éviter qu’il ne se lasse.

Pour ma part je leur donne du foin AOP acheté sur le site https://rabbits.world, ils en raffolent!

Les lapins n’ont généralement aucune difficulté à manger ce met qu’ils adorent. Si votre lapin ne veut pas de foin, agissez très rapidement. Essayez un autre foin. S’il ne veut toujours pas manger, consultez votre vétérinaire d’urgence, car un lapin qui ne mange pas de foin est un lapin en danger!

Les végétaux

Les herbes

Comme dit précédemment, les lapins se nourrissent d’une multitude de végétaux dans la nature. N’hésitez pas à lui donner quelques herbes pour leur pus grand plaisir et leur bien être. Attention toutefois à ne pas donner n’importe quoi! Il vous faudra de solides connaissances en plantes afin ne pas confondre les végétaux… vous n’y connaissez rien? Moi non plus… par sécurité, je préfère en commander sur des sites spécialisés… personnellement, je me fournis sur https://rabbits.world, un site topissime que j’ai découvert récemment!

Si vous êtes un fin connaisseur, voici la liste des végétaux que vous pouvez donner à votre compagnon https://margueritecie.org/2016/09/12/liste-de-verdure-pour-les-lapins/

Les légumes & feuillages

légumes lapin

Les légumes sont aussi importants dans l’alimentation du lapin. Bons pour lui, ils lui procurent également beaucoup de plaisir! Comme les herbes, attention toutefois à ne pas donner n’importe quoi! Par ailleurs, certains légumes ne doivent pas être donnés trop souvent et/ou en trop grande quantité. Voici une liste des aliments que vous pouvez lui donner quotidiennement ainsi que ceux à ne donner qu’occasionnellement: https://margueritecie.org/2016/09/12/liste-de-verdure-pour-les-lapins/

Les fruits

fruits lapin

Certains fruits peuvent également être donnés à votre lapin pour son plus grand plaisir. Tout comme les végétaux, certains peuvent être toxiques, alors attention à les choisir avec la plus grande attention. Voici une liste des fruits que vous pouvez lui donner:

  • Abricot
  • Ananas
  • Banane: de temps en temps uniquement
  • Cerise
  • Fraise
  • Framboise
  • Kiwi
  • Mangue
  • Melon : sans pépin, intéressant uniquement en cas de canicule car riche en eau
  • Mûre
  • Myrtille
  • Nectarine
  • Pastèque : sans pépin, intéressant uniquement en cas de canicule car riche en eau
  • Prune
  • Papaye
  • Pêche
  • Poire
  • Raisin sans pépins
  • Pomme: sans pépins
  • Tomate : sans pépin, intéressant uniquement en cas de canicule car riche en eau

Pour conclure, vous l’aurez compris, nourrir son lapin n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. C’est pourtant l’élément fondamental à sa survie et son bien être.

Si vous avez déjà un lapin et que vous vous apercevez que vous allez devoir revoir son alimentation, faites le progressivement en intégrant petit à petit les nouveaux aliments. Tout changement brutal peut entraîner des complications de son transit, voire son arrêt total, et donc la mort de votre lapin.

Conclusion

Un lapin, bien que ce soit un petit être vivant, a d’énormes besoins, que ce soit au niveau de son habitation, de ses besoins sociaux, ou de son alimentation. Vous comprendrez également peut-être mieux pourquoi il n’est pas adapté au petits enfants.

Il est donc important de ne pas adopter un lapin sur un coup de tête, et de s’assurer d’abord qu’on est prêt à subvenir à tout ses besoins!

Publié le Laisser un commentaire

5 questions fondamentales à se poser avant d’adopter un animal de compagnie

Vous voulez agrandir votre famille en adoptant un animal de compagnie? Pas si vite! Adopter un animal n’est pas une décision à prendre sur un coup de tête et peut même avoir des conséquences désastreuses.

Chaque année, plus de 100 000 animaux de compagnie sont abandonnés! Ce qui fait de la France la détentrice de ce triste record comparé aux autres pays européens. 

https://www.santevet.com/articles/abandons-de-chiens-et-chats-la-france-championne-d-europe

Beaucoup de personnes sont trop souvent peu ou pas renseignées lorsqu’elles décident de franchir le pas et d’accueillir un animal au sein du foyer… et se rendent compte trop tard qu’elles n’étaient peut-être pas prêtes à se lancer dans cette aventure.

En effet, c’est souvent très plaisant et divertissant d’avoir un nouveau compagnon à la maison, surtout lorsque c’est un bébé (comment ne pas résister à leurs bouilles ?!), mais leur joli minois nous fait parfois oublier le lot de responsabilités et de questions moins sympas mais fondamentales à se poser avant de se lancer.

Etre bien renseigné peut parfois vous aider à vous rendre compte que vous n’êtes pas encore prêt, et vous faire économiser du temps, de l’argent, et éviter de rendre un animal de plus malheureux.

Voici pour vous une liste des 5 principales questions à se poser avant de sauter le pas. Si vous ne pouvez pas répondre à un OUI franc à chacune d’entre elles, c’est que vous n’êtes pas encore prêt à devenir parent adoptif!

Ai-je réellement envie d’avoir un nouvel animal à la maison pour plusieurs années?

Il est parfois difficile de garder sa tête froide quand on aperçoit une jolie bouille à travers la vitre d’une animalerie ou sur les réseaux sociaux. Mais cela n’est certainement pas une raison suffisante pour se lancer tête perdue dans son adoption.

Un animal est sensé vivre des années. Entre 60 et 80 ans pour les perroquets, entre 15 et 20 ans pour les chats/chiens/perruches, entre 8 et 10 ans pour les lapins/cochons d’Inde, et 2/3 ans pour les hamsters. Votre but n’étant pas (je l’espère) de l’abandonner quand vous vous serez lassé, alors mieux vaut réfléchir avant afin de ne pas regretter votre choix.

Ai-je les moyens financiers d’entretenir cet animal?

Evidemment les dépenses ne seront pas les mêmes qu’il s’agisse d’un hamster, d’un chien ou d’un perroquet. Mais quoiqu’il en soit elles représentent un budget annuel à inclure dans votre réflexion (habitat, alimentation, jouets, frais vétérinaire, dégâts etc…)

Ai-je suffisamment de temps à consacrer à mon animal?

Accueillir un animal pour finalement le laisser dans un coin de la maison une fois qu’il ne divertit plus est malheureusement une situation trop récurrente. Aussi:

  • Si vous avez un travail qui vous prend trop de temps, renoncez à adopter un animal.
  • Si vous songez à avoir un bébé et que vous n’envisagez pas une cohabitation avec un animal, renoncez à adopter un animal.
  • Si vous songez à déménager et que vous ne voulez pas d’un animal dans votre nouveau chez vous, renoncez à adopter.
  • Si vous avez des enfants qui vous prennent toute votre énergie, renoncez à adopter un animal.
  • Si vous êtes souvent en déplacement pour x raisons, renoncez à adopter un animal.

Il est vrai qu’un chat ou qu’un lapin ne demandera pas la même attention qu’un chien qui doit être sorti plusieurs fois par jour, mais vous devrez malgré tout lui consacrer du temps afin qu’il ne déprime pas.

Vous êtes prêts à passer du temps avec votre animal pour le câliner et jouer avec lui? Super mais ce n’est pas tout…

Son entretien demande aussi du temps! Changer sa litière, nettoyer sa maison, lui donner à manger/à boire, aller acheter sa nourriture/ses jouets, l’emmener chez le vétérinaire, réparer ses bêtises, enlever les poils, etc… car oui avoir un animal c’est aussi des contraintes!

Suis-prêt à assumer mon animal pendant les vacances?

Ces fameuses vacances où chaque année les refuges accueillent des malheureux toujours plus nombreux!

  • Vous ne VOULEZ pas l’emmener avec vous afin qu’il puisse profiter également d’un autre paysage et de ne pas souffrir de votre absence? N’adoptez pas.
  • Vous ne POUVEZ pas l’emmener avec vous pour X raisons? Des solutions existent! (amis, famille, garderies/pension, pet-sitter…)
  • Vous n’avez personne pour vous le garder et vous ne pouvez/voulez pas assumer une garderie ou une pet-sitter financièrement? N’adoptez pas.

Serais-je prêt à sacrifier mes projets d’expatriation pour mon animal?

Vous avez un travail qui peut vous amener à être muté à l’étranger ou vous avez tout simplement des rêves d’expatriations? Très bien, mais sachez que votre animal n’aura pas forcément les droits que vous.

  • Certains pays pourront exiger une quarantaine
  • D’autres pourront refuser l’entrée de votre animal sur leur territoire
  • Les compagnies aériennes ont aussi leur propre règlement quant au transport d’animaux et pourront refuser votre animal à bord selon son espèce (rongeurs, animaux exotiques…) ou sa spécificité (animaux à tête plate comme le bouledogue par exemple).

Vous avez répondu (honnêtement) OUI à toutes les questions? Super, mais ce n’est pas fini! Assurez-vous que l’animal choisit et sa race correspond à votre caractère! Vous êtes maniaque? Oubliez les oiseaux! Vous n’aimez pas les longues ballades? Pas de chiens alors! Vous avez le sommeil léger? Les rongeurs ne sont pas faits pour vous! Vous voulez un ami fidèle prêt à vous câliner à votre demande? Ce n’est pas le trait le plus marquant du chat!

Pour vous aider à choisir le compagnon qui vous correspondrait le plus, cliquez ICI!