5 questions fondamentales à se poser avant d’adopter un animal de compagnie

Adopter un animal de compagnie est une décision importante qui doit être mûrement réfléchie. Répondez à ce test afin de savoir si vous êtes prêt à sauter le pas!

0
305

Vous voulez agrandir votre famille en adoptant un animal de compagnie? Pas si vite! Adopter un animal n’est pas une décision à prendre sur un coup de tête et peut même avoir des conséquences désastreuses.

Chaque année, plus de 100 000 animaux de compagnie sont abandonnés! Ce qui fait de la France la détentrice de ce triste record comparé aux autres pays européens. 

https://www.santevet.com/articles/abandons-de-chiens-et-chats-la-france-championne-d-europe

Beaucoup de personnes sont trop souvent peu ou pas renseignées lorsqu’elles décident de franchir le pas et d’accueillir un animal au sein du foyer… et se rendent compte trop tard qu’elles n’étaient peut-être pas prêtes à se lancer dans cette aventure.

En effet, c’est souvent très plaisant et divertissant d’avoir un nouveau compagnon à la maison, surtout lorsque c’est un bébé (comment ne pas résister à leurs bouilles ?!), mais leur joli minois nous fait parfois oublier le lot de responsabilités et de questions moins sympas mais fondamentales à se poser avant de se lancer.

Etre bien renseigné peut parfois vous aider à vous rendre compte que vous n’êtes pas encore prêt, et vous faire économiser du temps, de l’argent, et éviter de rendre un animal de plus malheureux.

Voici pour vous une liste des 5 principales questions à se poser avant de sauter le pas. Si vous ne pouvez pas répondre à un OUI franc à chacune d’entre elles, c’est que vous n’êtes pas encore prêt à devenir parent adoptif!

Ai-je réellement envie d’avoir un nouvel animal à la maison pour plusieurs années?

Il est parfois difficile de garder sa tête froide quand on aperçoit une jolie bouille à travers la vitre d’une animalerie ou sur les réseaux sociaux. Mais cela n’est certainement pas une raison suffisante pour se lancer tête perdue dans son adoption.

Un animal est sensé vivre des années. Entre 60 et 80 ans pour les perroquets, entre 15 et 20 ans pour les chats/chiens/perruches, entre 8 et 10 ans pour les lapins/cochons d’Inde, et 2/3 ans pour les hamsters. Votre but n’étant pas (je l’espère) de l’abandonner quand vous vous serez lassé, alors mieux vaut réfléchir avant afin de ne pas regretter votre choix.

Ai-je les moyens financiers d’entretenir cet animal?

Evidemment les dépenses ne seront pas les mêmes qu’il s’agisse d’un hamster, d’un chien ou d’un perroquet. Mais quoiqu’il en soit elles représentent un budget annuel à inclure dans votre réflexion (habitat, alimentation, jouets, frais vétérinaire, dégâts etc…)

Ai-je suffisamment de temps à consacrer à mon animal?

Accueillir un animal pour finalement le laisser dans un coin de la maison une fois qu’il ne divertit plus est malheureusement une situation trop récurrente. Aussi:

  • Si vous avez un travail qui vous prend trop de temps, renoncez à adopter un animal.
  • Si vous songez à avoir un bébé et que vous n’envisagez pas une cohabitation avec un animal, renoncez à adopter un animal.
  • Si vous songez à déménager et que vous ne voulez pas d’un animal dans votre nouveau chez vous, renoncez à adopter.
  • Si vous avez des enfants qui vous prennent toute votre énergie, renoncez à adopter un animal.
  • Si vous êtes souvent en déplacement pour x raisons, renoncez à adopter un animal.

Il est vrai qu’un chat ou qu’un lapin ne demandera pas la même attention qu’un chien qui doit être sorti plusieurs fois par jour, mais vous devrez malgré tout lui consacrer du temps afin qu’il ne déprime pas.

Vous êtes prêts à passer du temps avec votre animal pour le câliner et jouer avec lui? Super mais ce n’est pas tout…

Son entretien demande aussi du temps! Changer sa litière, nettoyer sa maison, lui donner à manger/à boire, aller acheter sa nourriture/ses jouets, l’emmener chez le vétérinaire, réparer ses bêtises, enlever les poils, etc… car oui avoir un animal c’est aussi des contraintes!

Suis-prêt à assumer mon animal pendant les vacances?

Ces fameuses vacances où chaque année les refuges accueillent des malheureux toujours plus nombreux!

  • Vous ne VOULEZ pas l’emmener avec vous afin qu’il puisse profiter également d’un autre paysage et de ne pas souffrir de votre absence? N’adoptez pas.
  • Vous ne POUVEZ pas l’emmener avec vous pour X raisons? Des solutions existent! (amis, famille, garderies/pension, pet-sitter…)
  • Vous n’avez personne pour vous le garder et vous ne pouvez/voulez pas assumer une garderie ou une pet-sitter financièrement? N’adoptez pas.

Serais-je prêt à sacrifier mes projets d’expatriation pour mon animal?

Vous avez un travail qui peut vous amener à être muté à l’étranger ou vous avez tout simplement des rêves d’expatriations? Très bien, mais sachez que votre animal n’aura pas forcément les droits que vous.

  • Certains pays pourront exiger une quarantaine
  • D’autres pourront refuser l’entrée de votre animal sur leur territoire
  • Les compagnies aériennes ont aussi leur propre règlement quant au transport d’animaux et pourront refuser votre animal à bord selon son espèce (rongeurs, animaux exotiques…) ou sa spécificité (animaux à tête plate comme le bouledogue par exemple).

Vous avez répondu (honnêtement) OUI à toutes les questions? Super, mais ce n’est pas fini! Assurez-vous que l’animal choisit et sa race correspond à votre caractère! Vous êtes maniaque? Oubliez les oiseaux! Vous n’aimez pas les longues ballades? Pas de chiens alors! Vous avez le sommeil léger? Les rongeurs ne sont pas faits pour vous! Vous voulez un ami fidèle prêt à vous câliner à votre demande? Ce n’est pas le trait le plus marquant du chat!

Pour vous aider à choisir le compagnon qui vous correspondrait le plus, cliquez ICI!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici